Couple en Confinement ça passe ou ça casse ?

Updated: Mar 15

Résumé de la room du Club "La vie es une Big comedy" accompagné de Sandrine Morin, Robert Zuili & Alexia Senhadji

Introduction


Le couple en confinement ne voit pas toujours la vie en rose !

Non, il ne passe pas sa vie au lit à faire des galipettes toutes la journée entre 3 dossiers et les couches des enfants.

Que du contraire, les contacts rapprochés se perdent. L’anxiété, le stress, le trouble du sommeil ou les tensions au sein du foyer font perdre son envie de se rapprocher de l'autre.


Certaine personne avouent avoir eu des échanges virtuels avec quelqu’un d’autre que leur conjoint ! Une explosion de la pratique du "sexting" et de "dick pics" déferlent sur les portable des conjoints en direction d'inconnu.e.s . Ou encore ils bravent l'interdit pour aller rejoindre le lit extra-conjugal.

D'autres ce seront rapproché alors que certain partirons et préféreront au prochain confinement rester seul.e


Les couples en confinement ça passe où ça casse ?


La crise, peut-elle être une formidable opportunité de changement et de croissance pour le couple ?

Y-a-t-il des conseils, des astuces pour gérer sa vie de couple ?

A travers les mots des personnes qui nous ont partagé leur expérience, nous allons répondre à ses questions. Et c'est parti pour une belle aventure de partage


Les petits bouts de vies...


Il faut commencer par le début aimons le tout simplement car moi ce que j'aime chez lui ce sont ces défauts tout autant que ses qualités. Cela fait partie de lui, c'est un tout. Je préfère être dans l'amour que dans la passion.


Y a t-il une différence entre passion et amour ? L'un est-il plus important que l'autre ?


Robert Zuili auteur, coach et psychologue nous fait revenir à l'hytimologie du mot passion. La passion vient du mot latin "pati" et du grec "patos" ce qui signifie souffrance.

La passion est souvent synonyme de souffrance, de rupture et nous rend malheureux, il est donc plus beau d'aller sur le chemin de l'amour que de la passion.


Que nous montre le confinement dans la relation de couple ?


Un confinement met en avant les couples plus fragiles, ceux qui n'ont pas construit des bases solides, qui n'ont pas une communication fluide ou même absente. Souvent, quand il communique, elle est dirigé vers l'autre, c'est à dire qu'ils n'utilisent pas le "je". Ils vont plutôt rendre l'autre responsable avec ce fameux "tu" qui tue.

Ça marque souvent que l'un des deux ou même les deux, pensent que l'autre est là pour combler ce qui leur manque.


C'est quoi le grand amour ?


C'est un amour commun, c'est aussi savoir renoncer à deux grands égos. Ne nous privons pas de moments de qualités, sous prétexte que c'est toujours nous qui faisons les choses. Mettons-nous au service de la relation avec cette belle intention que de se sentir bien et heureux. Et ainsi être dans le rapprochement et l'harmonie de ce que nous allons vivre.

Nous partage Sandrine Morin Coach, experte en divorce positif et renouveau amoureux- spécialisée en neuro science.


Les épreuves font-elles partie du couple ?


Oui évidemment, une vie à deux, c'est des épreuves qui consolide le couple, les font grandir en se tenant la main. La souffrance, les épreuves font partie de la vie du couple, le confinement va apporté une joie, celle de se voir plus et de partager des moments que n'auraient pas été possible sans lui. Plus de jeux, de partages avec les enfants tous ensemble. Tous les repas ce font ensemble et ce déguste en famille. On se resserre, on ce soude, encore plus.


Qu'elle serait la raison que le couple en confinement ne passe pas le cap ?


Les couples qui ne peuvent franchir ce cape de confinement, sont des couples qui ne se connaissaient pas . Souvent dans l'attente de quelque chose qui n'arrive pas. Il pense que le vide qui ce trouve en eux va être comblé par l'autre. Et c'est à ce moment qu'on découvre que nous n'avons pas devant-nous, la personne que nous pensions connaitre. D'où l'importance de préparer les jeunes à connaître des situations conflictuelles car la vie sans conflit ce n'est pas la vie et un couple sans conflit ça n'existe pas ! Être préparé à passer le cap de situation sous tension peux aider à mettre un peu d'apaisement et avoir un regard bienveillant sur l'autre et sur soi dans son future d'adulte ! C'est le dialogue, le vécu qui s'installe qui permet de se rapproché, de prendre du temps pour soi, avoir un espace individuel pour travailler, pour lire, méditer... Il est important d'avoir un espace de travail séparer quand on travail à la maison pour ne pas mélanger la vie privé à la vie intime et ainsi permettre les "retrouvailles" Ajoute Alexia Senhadji épouse et mère de 5 enfants et CEO de TPL France.


Dans un confinement l'autre deviendrait-il notre miroir et ne nous renverrait-il pas notre part d'ombre ? Être avec son compagnon.ne 24h sur 24 ne ferait-il pas monter la pression des petits-moyens et ou grands défauts qui ont été toujours en nous ? Défis à braver ?


Les blessures les plus profondes ce réveillent dans les relations amoureuses. Le conjoint est la personne de prédilection pour venir appuyer là ou sa fait mal ! Ce n'est pas toujours conscient, de venir éveiller les blessures de l'âme. C'est à nous de prendre de la hauteur afin de pouvoir répondre à nos besoins.

L'autre devient un miroir, il agit comme révélateur de nos blessures profondes, ces points de sensibilités que nous vivons, (rejet, abandon, trahison, dévalorisation...) sont douloureux et cela vient "pourrir" la vie de couple. Il ne faut pas évidement que ce soit un moyen de manipuler l'autre. Si c'est le cas fuyez loin mais très loin de cette personne !

Comment gérer, digérer cet éveil, ces blessures ?

Le dialogue, la communication mettre des mots sur ses maux. En tout premier, c'est mettre des mots sur ce que l'on ressent et ensuite partager sa douleur. Ce n'est pas toujours évident de pouvoir communiquer sur ses douleurs du sens que cela à pour soi et de demander à l'autre d'y être attentif sans qu'il ou elle remue le couteau dans la plais et ainsi devenir une ressource. La relation amoureuse est un cadeau l'un pour l'autre car on a envie que notre partenaire se sente bien, qu'il soit heureux dans ce qu'il a de différent et dans ce qui potentiellement ne nous convient pas !


Notre partenaire peut-il.elle subvenir à toutes nos attentes à tous nos idéaux ?


Personne ! Ça n'existe pas ! Et c'est tout ça que la relation de couple mais en avant aussi. Comment on accept les imperfections de l'autre ? Comment on l'aide à les dépasser ? Et comment d'une manière vertueuse lui.elle même va être une ressource ?

Va-t-on chercher l'équilibre chez son partenaire ?


Pour certain quand un couple se forme, c'est pour permettre à chacun de trouver un certain équilibre que l'on pense avoir ou ne pas avoir. Et ainsi aller chercher chez l'autre cet équilibre pour comblé ses besoins qui cachent souvent des peurs et des envies, une envie de construire. On trouve à deux des solutions que l'on n'aurait pas trouvé seul. Le confinement à permis de descendre de son vélo et de voir la route sur laquelle on roulait et la qualité du vélo. C'est a dire de faire un temps d'arrêt et de se poser des questions sur soi. de le faire en famille, de découvrir une nouvelle façon de redessiner le chemin de la vie en couple et ou familiale . De se redécouvrir de nouveaux objectifs, envies, désires, quitter la routine qui peut ne plus donner de désire et ainsi qui endors la relation au risque de la perdre sans y avoir pu faire quelque chose. Mettons nous au service de l'autre et de soi. Que chaque jour soit comme le premier jour ou on a envie de séduire l'autre !


Quel message la relation de couple nous envoie ?


La relation de couple nous demande d'aller vers l'aboutissement de soi. Pour ne pas penser que l'autre va nous compléter. L'autre devient un bonus et non un besoin de combler des vides. Il est là pour accentuer et nous accompagner pour encore plus nous éveiller.


Les besoins sont-ils une drogue, complète t-ils sont-ils une complémentarités ?


Il ne devrait pas y avoir de besoin qui pèse sur l'autre. C'est à nous de trouver notre équilibre avec nous et être nourrit de nos propres actions. Ne nous laissons pas aller, soyons attentif, désirable pour l'autre.


La crise, peut-elle être une formidable opportunité de changement et de croissance pour le couple ?


Oui, on peut découvrir, si on prend le temps de l'écoute, de développer une autre communication, de nouvelles attentions, de nouveaux jeux... qui donnent un autre souffle au couple.

On se rapproche aussi, on découvre que le/la partenaire devient son voisin, son meilleur ami.e, son frère/soeur, il.elle remplit tout à la fois. C'est le juste équilibre entre toutes les parts de chacun qui font que le couple dure. C'est sa propre connaissance émotionnelle, de ses besoins et de ses envies qui feront que la communication et l'union du couple résistera aux épreuves de la vie.


Mettons notre curseur sur notre point d'équilibre, c'est à dire être attentif à l'autre et ne pas juste penser à soi. Aimer, c'est entretenir la relation et ne pas sombrer dans la routine qui tue et qui fait qu'on ne voit plus l'autre. Qu'il soit notre tout en toute circonstance !


Le couple en confinement ça passe ou ça casse ?


Ça passe à une condition d'être libre dans son couple en étant proche de l'autre. De garder sa liberté intérieur. Et de laisser la place au désire.

Quelle place laisser au désir quand on est très proche de l'autre ?

Comment faire pour préserver ce désire quand on est en confinement ? Aller vers l'autre pour lui demander qu'elle est son besoin de liberté, son besoin de proximité , quel est l'espace qu'il a besoin ? Et c'est comme ça qu'on va donner au couple un espace d'expression.

La base est d'avoir une relation saine et équilibré ou on a pas d'exigence trop compliqué aussi. Il faut mettre de l'extraordinaire dans l'ordinaire en y mettant d'avantage plus de conscient et mettons notre focus sur ce qui est bon.


Que peut on retirer de ce bouleversement ?


Ça passe pour les uns et sa casse pour les autres !

Pour que ça passe mettons des règles intérieurs de vie quand on vit ensemble.

Comme nous dit Sandrine Morin actionnons notre "Rêve" c'est à dire prenons nos Responsabilités en nous connectant à notre Energie tout en gardant une Vision claire et soyons dans notre Engagement tout en étant en équilibre.

Parlons de ce que nous ressentons, de nos besoin, apprenons à être plus en accord avec nous pour le meilleurs du couple.

Éveillons notre amour et non la passion qui nous guide souvent vers l’inéluctable séparation.

Le couple doit dialoguer sans être sur le ton de l’accusation du fameux "tu" qui tue qui rend l'autre responsable et quittons notre égo pour nous unir.

Ce confinement nous montre les fasses « caché » des parts d’ombres du conjoint.e.s et de nous même !

Prenons de la hauteur pour nous réveiller, nous connecter avec soi et ainsi trouver le sens que l’on veut dans ce chemin.

Soyons une ressource pour l’autre.

Descendons de notre vélo et regardons si le chemin que nous empruntons à deux est celui qui nous convient ! N'oublions pas que nous sommes différents mais que nous suivons un chemin qui nous correspond.

N'attendons pas que le bonheur parte pour s'apercevoir qu'il était au pied de notre porte !

 

N'hésitez pas à follower et-ou suivre les clubs des co-host

Alexia Senhadji :

https://www.joinclubhouse.com/@alexiasenhadji

Robert Zuili et Le Club "Les émotions":

https://www.joinclubhouse.com/@robertzuili

https://www.joinclubhouse.com/club/les-%C3%A9motions

Sandrine Morin : https://www.joinclubhouse.com/@sandrinemorin

Anne Van den Sande et Le Club "La Vie est une Big Comedy": https://www.joinclubhouse.com/@annevandensande

https://www.joinclubhouse.com/club/la-vie-est-une-big-c


#clubhouse #couple #confinement

6 views0 comments

Recent Posts

See All