LE TALK TALK SHOW

CHRONIQUE TOUT EN 1 JE RÉSUME EN 2MIN30 CE QUI S'EST PARTAGÉ DURANT 1h25 D'ÉMISSION.


"LE TALK TALK SHOW, L'ÉMISSION ANTI MOROSITÉ QUI S'INVITE CHEZ VOUS ! Saison 2 ! Avec vos hôtes : Michel Poulaert et Anne Van den Sande à la chronique de fin ! MICHEL POULAERT S'INVITE CHEZ : JEAN ANGE LALLICAN"


Prendre son envol pour aller plus loin

"Ce que j’ai entendu aujourd’hui me donne envie de vous inviter à un voyage,

afin de prendre son envol. "


Je suis en plein milieu de la campagne, face à une montgolfière qui commence a se gonfler.

Je vais pouvoir regarder de haut l’ensemble de ma vie bien installé dans la nacelle.


Je monte dans ce panier géant, un sentiment de stress monte, je me sens comme un zombie. Pour pouvoir quitter le sol, on m’a demandé de tout laissé et de venir les mains, le cœur et l’esprit vide.

Imaginé mon état émotionnel, je suis en état de sidération, paralysé avec ce sentiment que l’on me demandait de quitter tout ce que j’avais créé.


Je regarde le sol s’éloigné et je me dis de garder le cap, de garder confiance … go pour aller prendre de la hauteur.


C’est compliqué de rester zen et d’oser rester debout … dans ce petit espace qui me guide dans le vide. Je me sens dans une nouvelle aventure, un genre de jeux de plateau grandeur nature.


Je dois gérer se stresse qui ronge mon corps et cette malveillance que j’ai en moi à chaque fois que je perds pieds.

Je continue de regarder la terre ferme s’éloigner.


J’ai envie de comprendre pourquoi, je ne m’autorise pas à être douce et bienveillante avec moi.


En regardant les montagnes devant moi et leur imperfections, je me rend compte que comme elle je ne suis pas parfaite, et pourtant ces montagnes je les trouve belles.

Je vais oser être imparfaite et oser la bienveillance , oser être audacieuse en me connectant au don et au partage, comme le fait la nature.


Je vois les arbres perdre leur feuille, j’ai comme une envie de faire comme eux laisser tomber mon tablier de salarié et prendre mon pouvoir d’action, prendre comme exemple cette jeunesse fougueuse qui n’a peur de rien et qui Ose.


La performance ne vient pas de l’extérieur mais de l’intérieur, il est important que je prenne mes responsabilités.

Je vais prendre un balai et tout balayé, remettre à neuf mes envies, être fière de ce que je mets en place et non ce que l’on me dit de faire comme un robot sans émotions et sans âme.


J’ai besoin de quoi pour réaliser mes objectifs ?


La montgolfière quitte les nuages pour revenir doucement à la terre ferme. Je me laisse tranquillement bercer par le son du feu qui brule au creux de la montgolfière.

Ce feu je le sens en moi, cette envie de définir ce que je veux être, en restant sincère et authentique.


Je vais aller vers les personnes qui restent fluide, agiles, qui sont prêtent à tirer les voiles si une tempête survient. Qui n’auront pas peur de se mouiller, de prendre des risques.


Je dirais pour terminer surfons sur les vagues de la vie en restant à l’écoute de soi, des autres et de la vie dans la bienveillance."

Anne van den Sande

Merci à Michel Poulaert et Jean-Ange Lallican pour leur partage qui m'a inspiré cette chronique.


12 views0 comments